JPEG - 44 ko

Le paysage défait à grand renfort d’histoire

Le paysage défait à grand renfort d’histoire,
Éts. Decoux éditions, 2010. Livre unique
constitué de trois classeurs cartonnés de 34,5
x 37 x 6 cm. Les classeurs réunissent
dans des pochettes plastifiées une collection
de quelque 650 cartes postales, photographies
ou fiches de commentaires.

En 1824, Caspar David Friedrich peint
un de ses plus grands tableaux de paysage :
Hochgebirgslandschaft. La toile entre
à la Nationalgalerie de Berlin en 1920.
Elle disparaît en 1945.
Le paysage défait à grand renfort d’histoire
réunit de nombreux documents, photo-
graphies ou cartes postales pour raconter
l’histoire du tableau, le devenir touristique
du lieu où il prend sa source (La Mer de glace
à Chamonix), l’anéantissement de Berlin
où il était conservé. L’ouvrage construit
son montage sur le modèle d’opérations
linguistiques commentées par Ferdinand
de Saussure dont le grand-père fut l’un
des découvreurs du Mont-Blanc à l’époque
romantique finissante.

Une contrefaçon de cet ensemble
est également disponible.



Autres publications


Ravaudages
Service central des vues pour projections lumineuses
Correspondances Verhaeren
Meteorologische Zeitschrift
TM/S 2112
The Desk
Un autre tour de passe-passe
Propos sur le dessin
Leur propre danse
ABC123
Les propriétés de l’être. Seconde édition
Les boutiquiers
Dépenses publiques. Le legs Comacina
[En blanc]
À l’heure du thé chez madame Colon
Hors-jeu
Le paysage défait. Contrefaçon
Nylon division
Premiers dessins
Mes prisonnières